Rechercher
  • Margaux Vandevoorde

L'épave du B17

Mis à jour : juin 14

Venez découvrir l’histoire de cette magnifique épave, l’une des plus belles et plus visitées de Corse. Un article pour imaginer votre future plongée et comprendre comment cet avion a atterri ici.


Posé au pied de la citadelle de Calvi, ce bombardier américain de 31 mètres de long attire les plongeurs. La beauté de cette plongée en fait une des épaves les plus visitées de Corse. Il repose par 28 mètres de fond depuis le 14 février 1944. Posé à plat sur le sable, des ailes quasiment intactes, quatre moteurs à hélices toujours visibles, un poste de pilotage à ciel ouvert : tout pour une exploration mémorable !



L'HISTOIRE DU B17


Imaginez


  • 31 mètres d'envergure

  • 22 mètres de long

  • 24 tonnes

  • 13 mitrailleuses

  • 2 à 3 tonnes de bombes

  • 10 membres d'équipage

  • 293 km/h



Le B17, aussi appelé forteresse volante, est l'un des bombardiers les plus connus de la Seconde Guerre mondiale avec le plus gros tonnage de bombes largué au cours du conflit.


Ce 14 février 1944, l'escadrille du B17 est missionnée pour bombarder une base allemande à Vérone, au nord de l'Italie. Il décolle de la base américaine situé à Foggia dans le sud de l'Italie. En chemin, il est attaqué par la chasse allemande. Touché par les tirs ennemis, l'équipage perd 2 mitrailleurs et leur opérateur radio. Cet assaut prit fin lorsque les forces aériennes alliées arrivèrent à la rescousse. C'est deux moteurs en feu et le troisième toussotant que le B17 prit le chemin de Calvi pour rejoindre l'aéroport allié le plus proche. Là, un appel à la tour de contrôle leur fit savoir que la piste n'était pas en mesure de recevoir un appareil endommagé de cet envergure. La décision d'amerrir fut alors prise.

Pour reprendre les paroles du sous-lieutenant Franck Chaplick, pilote de l'avion : "C'est ainsi que je posais le B17 sur les flots, très proche et face à la citadelle de Calvi. L'avion ne se cassa pas durant l'opération, et flotta quelques minutes, ce qui nous permis de l'évacuer, hormis les 3 hommes tués durant l'attaque et dont les corps coulèrent avec l'épave." L'avion coula donc intact. Malheureusement, l'arrière de l'avion est désormais manquant. Diverses hypothèses l'explique mais rien n'a été confirmé. Il se serait brisé lors d'une tentative de sortie de l'eau, puis aurait dérivé. Le toit du poste de pilotage lui, a été arraché par une ancre, laissant les sièges à ciel ouvert. D'autre part, une des mitrailleuse est visible à la gendarmerie de Calvi.

Plaque visible dans la citadelle

Des années plus tard, c'est avec grande émotion que le pilote et co pilote ont plongé sur leur avion, posé désormais sur 28 mètres de fond. Une commémoration fut organisée en l'honneur des disparus.


Par ailleurs en 2012, un mois de fouilles a été réalisé par l'armée américaine afin de récupérer les restes des corps qui pourraient se trouver encore dans ou proche de l'épave.











LA PLONGEE


La proximité de la côte protège ce site de plongée. Il est balisé par des bouées qui

accompagnent notre descente en eau peu profonde. Le chemin jusqu'à l'épave descend doucement jusqu'à 28 mètres, ce qui permet un équilibrage progressif des oreilles et une acclimatation à la profondeur.

Lorsqu'on y arrive enfin, l'eau étant généralement claire, le spectacle de cet avion posé sur le sable blanc est toujours impressionnant.

Des bancs de sars, saupes et castagnoles volent autour de l'avion. On peut y observer flabellines, limaces, langoustes, murènes, congres ou cigales qui s'y cachent. Le retour vers le bateau s'effectue lui aussi progressivement. Des roches peu profondes permettent des paliers sans s'ennuyer. Quelques éléments nous replongent dans l'histoire de ce bombardier : des impacts de balles, un morceau du parachute de freinage, les roues du train d'atterrissage et j'en passe.


Une plongée incontournable, pleine d'émotion, que tout plongeur de passage à Calvi se doit de visiter. Vous ne pourrez malheureusement pas réaliser votre baptême de plongée sur ce site mais elle il accessible dès le PE40. Si vous êtes niveau 1, pas de panique, pourquoi ne pas vous former et accéder à l'espace 20-40 mètres ?



105 vues

© 2020 by Plongée Castille. Proudly created by Adrien Faget Valadié

  • Facebook
  • Instagram